Nous savons parfaitement que le vin se fait dans les vignes et que le cellier n’est qu’un moyen pour cela.

Dans notre petit cellier de Poboleda, nous élevons notre vin dans des cuves en acier ou dans des fûts ouverts, en fonction de la variété et de la parcelle. Trouver le point idéal de maturation est un facteur très important et une décision personnelle dont dépendent les différents vins que nous produisons par la suite. Le choix se fait dans les vignes : nous ne voulons que du raisin sain et mûr. C’est la raison pour laquelle nous vendangeons les différentes variétés en petites quantités qui son ensuite vinifiées séparément. Cela demande un grand travail mais nous permet également d’apprendre vendanges après vendanges sur le comportement de chaque variété, en faisant des expériences et en prenant les bonnes décisions.

Nous élevons nos vins dans des fûts de chêne français. La proportion maximale de fûts neufs est de 20 %. Nous avons fait confiance au savoir-faire de plusieurs tonneliers, avec des bois issus de différentes forêts, toastés pour apporter force et complexité au vin.

Le séjour en fût dépend de la variété, du type de vin recherché et du fût. Et le résultat est toujours une petite surprise.

Enfin, nous mettons en bouteille sans clarifier ni filtrer afin de préserver au mieux les caractéristiques de chaque vin.